Actualités

Discours de Yoann Choin-Joubert, PDG de REALITES et Président de YelloPark en clôture de la concertation

  • Publié le : 18/05/2018 à 16:02

Discours de monsieur Yoann CHOIN-JOUBERT

Président de la société YelloPark

Réunion de clôture de la concertation préalable

Mercredi 16 mai 2018 – Stade de La Beaujoire – Nantes

 

Bonsoir à toutes et à tous,

Merci de vous être déplacés une nouvelle fois en nombre ce soir.

Cette mobilisation est à nouveau représentative de la passion et de l’engagement que suscite le projet YelloPark depuis son officialisation en septembre dernier.

Contrairement à mes habitudes, et, afin d’être exhaustif et le plus précis possible dans mon intervention, j’ai souhaité vous lire ce discours pour clôturer les 3 mois d’échange qui se sont déroulés sous l’égide de la Commission Nationale du Débat Public.

Ce message s’adresse aux Nantaises et Nantais, riverains des quartiers Nantes Erdre, aux habitants de la métropole, mais également aux amoureux du Football Club de Nantes et aux acteurs liés à ce projet.

Je souhaite vous remercier de votre engagement et de votre mobilisation car malgré les désaccords et les passions, mais aussi certaines souffrances, de vrais échanges sincères et constructifs ont été entendus et ont permis de faire évoluer le projet.

Je tiens à remercier la Présidente de Nantes Métropole Johanna Rolland, mais également Pascal Bolo et Catherine Piau ici présents, et leurs équipes ainsi que les acteurs politiques de tous bords qui ont apporté leur soutien au projet en faisant confiance aux maîtres d’ouvrages.

Merci également à messieurs les Garants, Jean-Pierre Tiffon et Serge Quentin, pour avoir su orchestrer ces échanges.

Merci à Sophie et à l’équipe Respublica qui a tenu un rôle difficile tout au long de la concertation.

Vous avez rendu possible l’appréhension de l’ensemble des enjeux du projet afin de permettre à chacun de se forger sa propre opinion.

Merci à Waldemar Kita et à l’équipe du FC Nantes, qui a été très mobilisée comme nous, sur le projet.

Merci enfin à mes équipes REALITES pour leur mobilisation permanente, 7 jours sur 7, pour sans relâche porter le projet, le défendre, tout en étant à l’écoute constante des acteurs avec beaucoup d’engagement, de gentillesse, et de transparence. Vous avez illustré les valeurs de l’entreprise au cours des 9 derniers mois. Je suis très fier de vous tous. Merci

Ceci dit, et malgré nos efforts, nous n’avons pas pu satisfaire toutes les parties prenantes concernant la qualité de cette concertation car nous avons tous souffert d’une définition non partagée de cette dernière, et cela dès son lancement :

  • Certains voulaient débattre des principes fondamentaux du projet,
  • D’autres, dont les concepteurs, voulaient débattre du projet lui-même considérant que les arbitrages stratégiques avaient été rendus par les élus, élus dont c’est le mandat, la compétence, la responsabilité et la légitimité les plus strictes.

Ce malentendu initial a pesé sur la concertation qui pourtant a été conduite avec beaucoup de sincérité par 90% des acteurs du projet, qu’ils soient pour, sans opinion ou contre celui-ci.

J’aurai toujours un puissant regret quant à ce malentendu, mais aurions-nous pu faire autrement ?

Notre ambition pour YelloPark est pourtant profondément progressiste :

  • Notre démarche se veut ancrée dans le développement durable et la transition énergétique à des lieux, des modèles consuméristes,
  • Elle se revendique être un projet politique au sens noble du terme au-delà des clivages partisans,
  • Elle prend soin de l’intérêt général de la Métropole, tant sur le plan financier, que sur le plan humain,
  • Elle est totalement transparente et honnête,
  • Elle a été pensée au travers des besoins exprimés par le club qui est le Maître du projet, ainsi que des besoins d’urbanisation métropolitains,
  • Elle est éthique, sans ne bénéficier jamais d’aucun passe-droit,
  • Elle se veut ouverte et co-construite sur le plus d’éléments qui peuvent l’être sans empêcher le développement d’un projet ambitieux,
  • Elle est prête aux compromis « responsables » … parfois douloureux, je l’accorde ;
  • Elle est progressiste car elle ne revendique pas la vérité, sans pour autant perdre de sa force.

Nous avons appris ; et j’ai personnellement beaucoup appris.

Nous avons appris d’abord à vous connaitre, riverains et supporters. Vous m’avez parlé de votre attachement à ces quartiers, à leurs histoires ; de votre attachement à l’identité du FCN. Vous nous avez fait part de votre avis sur le projet et proposé votre vision de YelloPark.

Je le reconnais, nous n’avons pas assez réussi à faire émerger le sentiment collectif d’un enthousiasme qui nous espérions sincèrement plus fort. Mais soyez-en certain, nous n’avons jamais triché.

Nous vous avons écouté avec bienveillance, nous avons présenté et défendu notre projet dont ses contours sont toujours arrêtés par les élus au travers de leur police d’urbanisme et de leurs projets politiques pour le territoire. Chacun a toujours été à sa place dans ce projet. Nous pensions avoir réuni les conditions nécessaires à la réalisation d’un compromis par le haut. Sur ce point, du travail nous reste à faire sans aucun doute.

J’ai donc appris, j’y reviens, que votre contradiction, et votre opposition parfois, avaient aussi enrichi le projet en améliorant son acceptabilité.

J’ai aussi beaucoup appris sur la modestie qui doit être la nôtre, car en matière de projet d’envergure, la bonne intention ne suffit pas.

Grâce à vos interrogations, à nos échanges parfois animés mais surtout grâce au compromis, nous sommes fiers de vous présenter à l’issu de cette concertation des évolutions concrètes du projet urbain qui vous démontrent que la concertation a porté ses fruits.

 

YelloPark, au-delà de REALITES et du FC Nantes, nous invite à une responsabilité collective.

Il ne s’agit pas de posséder ou de privatiser un espace public, comme nous avons pu l’entendre lors de nos dernières rencontres, mais simplement de réussir une urbanisation de qualité de notre Métropole en développant un équipement sportif de nouvelle génération :

  1. YelloPark est un projet économiquement vertueux :
  • Il n’est plus acceptable aujourd’hui, aux vues du développement du foot business, qu’un stade soit financé par le contribuable ;
  • Je rappelle que YelloPark est un projet 100 % privé, dont 100% de la marge immobilière est réinvestie dans le financement du nouveau stade ; et c’est une chance pour le portefeuille de tous les habitants de la Métropole.
  • Mais surtout, le projet renforce le dynamisme et l’attractivité économique du territoire avec la création de 5 000 emplois directs et indirects grâce aux chantiers mais également de 4 200 emplois pérennes qui verront le jour à travers la création de 50 000 m2 de bureaux et de commerces de proximité, dont je rappelle que Nantes Métropole ne souhaite pas réduire la densité.

 

  1. N’en déplaisent à certains, YelloPark est un projet écologiquement et humainement vertueux qui répond aux exigences portées par la Métropole :
  • En confiant le projet urbain aux équipes de l’architecte urbaniste Dominique Perrault, nous avons fait le pari de la nature en ville et du multiusages dans le respect total du Plan Local d’Urbanisme Métropolitain ;
  • Nous avons réduit de manière exceptionnelle l’emprise au sol des bâtiments avec 65 % d’espaces verts et de places publiques ;
  • J’entends beaucoup d’interpellations sur la question du bilan Carbonne, que d’ailleurs personne n’est en mesure de faire à ce jour car il est encore trop tôt. Nous ferons nos meilleurs efforts pour présenter le bilan le plus favorable possible tout en garantissant des prix de sortie qui permettront une vraie mixité sociale tant sur le plan de l’habitat que sur le plan de la destination des locaux d’activités ;
  • Je rappelle que notre objectif est de bâtir le premier territoire à énergie positive (TEPOS) de France.
  • Nous cultiverons l’usage de procédés éco-exemplaires à tous niveaux : nettoyage du terrain pollué à l’arsenic naturel, réemploi des matériaux, mise en place de jardins partagés, de façades et de terrasses végétalisées, préservation de la biodiversité et intégration de la smart city au cœur de vos usages ;
  • Dans ce nouveau quartier, l’économie sociale et solidaire trouvera un terreau propice à son développement, au travers de commerces de proximité et des concepts prônant les circuits courts ;
  • Le projet facilitera par ailleurs le développement des transports doux et de la voiture autonome dont nous faisons une priorité ;
  • Le projet encourage la mixité sociale en créant 25% de logements sociaux et 15% de logements abordables soit respectivement 375 et 225 logements indispensables à la Métropoles ; permettant ainsi de lutter contre l’étalement urbain.

En conclusion, et afin de répondre à certaines attentes formulées lors de la concertation, je prends ce soir 4 engagements :

  1. Poursuivre un dialogue continu en présence d’un tiers indépendant ; ainsi je demande à la CNDP de nommer dans les prochaines semaines un garant qui assurera le suivi des engagements pris par les parties ;

 

  1. Je donne instruction à mes équipes, ainsi qu’à celles de DPA, de ne dessiner aucun bâtiment à proximité immédiate des quartiers Ranzay et Halevêque dépassant 2 étages ;

 

  1. Je prends l’engagement de mettre en place, avec le groupe REALITES, un fond d’intervention de 500 000 € pour le quartier qui sera géré par un comité de suivi citoyen indépendant ;

 

  1. Enfin, je prends l’engagement que le prix du foncier sera porté à la connaissance de tous et ce dès sa transmission par la Direction générale des Finances publiques au mois de Juin prochain.

 

Je vous remercie pour votre écoute et je vous assure de notre disponibilité au cours des prochaines années car c’est un projet de long terme qui exige persévérance et constance.